Gilles-Marie Baur


un aperçu des écrits de Gilles-Marie Baur , visiter son site

Gilles-Marie Baur est un artiste et un auteur. Artiste, il a été illustrateur à Paris et dessiné pour de nombreux magazines.
Il est aussi le créateur des « Artboxes », petits cabinets de curiosité en vitrine dans la veine surréaliste. Auteur, il a reçu pour son premier livre de nouvelles illustrées « La vie sexuelle des robots » le prix littéraire de l’Académie Alphonse Allais. Quatre romans publiés et deux livres de poésie. Œuvres et livres sont en vente à l’Atelier d’artistes à Montréal du Gers ou gmbaurlivres@mac.com. Pour « L’oiseau dans un autre ciel » commander à votre libraire ou à l’éditeur : editions-saintmartin@aventure-litteraire.fr Pour son dernier ouvrage « Carabistouilles sanglantes » aux éditions Panache, vous pouvez le commander en librairie ou à l’éditeur : info@editions-panache.com.

« Carabistouilles sanglantes, J’ai enfin lu ce roman hier d’une seule traite.. On se retrouve dans un no mans’ land avec un vieux club de 5 pépés à l’orée d’une cité comme il en existe dans les grandes villes une véritable zone sans droits… Ça démarre comme un tableau naïf, on a des images claires évidentes simples de petites vies tranquilles… et puis… les détails fouillés exploités triturés font tout exploser pour notre grand bonheur… les histoires passées d’assassinats et des vies de nos héros leurs portraits qui mêlent sans aucun doute fiction et réalité, les descriptions savoureuses de recettes de cuisine… des réflexions philosophiques à tomber.. « D’ordinaire de vieux copains sont des copains d’enfance, les miens étaient des copains de vieillesse »… « je fais toujours le café à l’ancienne dans une cafetière à piston, ça demande de l’effort, mais au moins on voit le temps et le café passer… »… et les assassinats s’enchaînent… les dialogues entre les vieux et les jeunes ou avec les flics …le banc radio actif.. J’ai adoré et les quizz… tout est fait pour provoquer les rires, l’appartement pour jeune délinquant.e point de départ de toutes les péripéties…des cœurs d’artichauts ces pépères même pas pervers, presque fleur bleue… j’ai eu de la peine pour eux quand Ticha arrive dans leur vie… la fin apocalyptique est parfaite. On y croit ? Ou pas on s’en fout… elle est sauvée et ils ont des kalachnikovs… Et je pourrais parler des dénonciations de la violence policière, de la violence du milieu de la drogue et de la vie sans avenir de ces jeunes de cité coincés par la misère. .je pourrais aussi dire un mot sur les vies maussades et tristes des petits vieux avec rien pour vivre par mois ou si peu…tout y est… Mais le rire est une arme tellement puissante… Bref ça m’a plu et j’attends la suite des vieux aventuriers… »
Nathalie Tessier Décembre 2019